mardi 12 mars 2013

Sabaudia fever - Diots au vin blanc

Je parle souvent du saucisson lyonnais et de manière générale de la qualité des charcuteries lyonnaises. Mais on se défend pas mal en Savoie non plus. Petit tour d'horizon de la cochonnaille savoyarde:
- les diots (prononcez djiôt): ces saucisses font partie de toutes les fêtes de village. 
- les pormoniers: des saucisses à base de viande et de verdure (épinard, blette, poireau, herbes)
- les attriaux: semblables aux caillettes, ce sont des galettes de saucisses entourées de crépine
- le farçon ou farcement: une terrine de pommes de terre aux pruneaux et raisins secs entourée de tranches fines de lard. C'est le plat du dimanche savoyard, la charcuterie et les pommes de terre étant la base de l'alimentation montagnarde.
- le jambon sec ou fumé
Bon évidemment, je désespère de trouver ces produits courants en Savoie à l'autre bout de la France. Mais surtout, profitez de vos vacances au ski pour goûter ces produits sur place. Et puis ça tombe bien, ce sont des produits consistants qui réchauffent après une journée sur les pistes. 

Les diots aux sarments se cuisinent l'hiver au moment de la taille des vignes. On place dans une énorme marmite les diots sur des sarments de vigne puis les pommes de terre sur les diots. Le tout cuit à la vapeur de vin blanc. L'été, les diots sont délicieux grillés. Dans nos cuisines urbaines, il est plus facile de cuisiner les diots au vin blanc. On les accompagne généralement d'un bon gratin dauphinois (cuit au lait et sans fromage) ou savoyard (cuit au bouillon et avec plein de fromage...savoyard!). On peut aussi penser aux autres spécialités savoyardes telles que la polenta ou les crozets.


Diots au vin blanc
Pour 2 personnes
4 diots
25 cl de vin blanc sec (du Chignin par exemple)
1 oignon
1 échalote
beurre, farine
thym, laurier
  1. Émincez pas trop finement l'échalote et l'oignon épluchés. 
  2. Dans une cocotte, faites revenir les diots dans une noisette de beurre sur toutes leurs faces. Retirez de la cocotte dès que les diots sont dorés.
  3. Dans la même cocotte et dans la graisse rendue par les diots, faites suer l'échalote et l'oignon. Quand ils sont translucides, saupoudrez d'une cuillère de farine. Mélangez pour faire colorer le roux. Ajoutez le vin blanc lichette par lichette comme pour une béchamel. La sauce doit être liée. 
  4. Ajoutez un peu de thym et de laurier. Déposez les diots sur la sauce. Couvrez et laissez mijoter 30 à 40 minutes. 

3 commentaires:

  1. Bon on sait on se répète... mais toutes tes recettes sont terribles :-) Elles donnent toutes envie :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aussi terribles que vos petites conserves ;)

      Supprimer

Merci de partager vos impressions, vos suggestions, vos questions, vos essais. Cet espace est à vous.

Related Posts with Thumbnails