dimanche 21 septembre 2014

A brides abattues - Panière rectangulaire en trapilho

Peut-être que chez toi, il fait tout moche aujourd'hui. Ça sent l'automne et le retour des travaux pratiques bien installé devant une série sur le canap le week-end. Après ma première expérience de trapilho avec la panière ronde, j'avais envie d'une panière rectangulaire pour mettre mes en-cours. J'ai donc bidouillé pendant un aprem et je la trouve plutôt mignonne cette petite panière.


Panier rectangulaire en trapilho
Fournitures: 1 rouleau de fil Hoooked Zpagetti DMC ou équivalent, 1 crochet n°12
Dimensions: 24x34 cm, 11 cm de hauteur
Tutoriel
  1. Commencez par une chaînette de 15 mailles en l'air.
  2. Répétez 13 fois *1 maille en l'air, 14 mailles serrées*. Le fond de votre panier est prêt.
  3. 1 maille en l'air. En piquant dans le brin arrière de la maille du tour précédent, faites 13 mailles serrées sur la largeur du rectangle, 15 mailles serrées sur la longueur du rectangle, 13 mailles serrées sur la largeur du rectangle et enfin 15 mailles serrées sur la longueur du rectangle, fermez par une maille coulée.
  4. Répétez 2 fois * 1 maille en l'air, 56 mailles serrées piquées dans les deux brins des mailles du tour précédent, fermez par une maille coulée*.
  5. *1 maille en l'air, 4 mailles serrées, 5 mailles en l'air, sautez 5 mailles, 19 mailles serrées*, répétez 1 fois, fermez par une maille coulée. 
  6. 1 maille en l'air, 56 mailles serrées piquées dans les deux brins des mailles du tour précédent, fermez par une maille coulée.

jeudi 18 septembre 2014

Rhubarb addiction saison 6 - Coffee cake à la rhubarbe et aux épices

Aujourd'hui je souffle ma 6ème bougie de blogueuse. Si ce blog a été pendant longtemps dédié entièrement à la cuisine, il a beaucoup évolué cette année avec mon retour à la passion du crochet et ma découverte du tricot et de la couture. J'ai désormais envie de vous faire partager également mes petites escapades et grands voyages. Alors fêtons cet anniversaire avec une petite douceur sucrée.
La rhubarbe est de retour avec l'automne. Alors profitons de cette deuxième pousse pour un gâteau parfait pour le goûter du dimanche avec un café (d'où son nom de coffee cake) ou encore mieux avec un thé qui fera ressortir subtilement les épices. L'acidité de la rhubarbe est juste contrebalancée par un peu de sucre pour une former couche fondante entre un moelleux épicé et un crumble croustillant.


Coffee cake à la rhubarbe et aux épices
Adapté d'une recette de Clea cuisine
Pour 8 personnes 
Moule de 20 cm de diamètre ou 18*18cm
Rhubarbe compotée
400 g de rhubarbe
2 càs de sucre
Moelleux
150 g de farine
 2 càc de levure chimique
3 càc d’épices au choix (ici 1 càc de grains de vanille, 1 càc de cannelle moulue, 1 càc de gingembre moulu)
1 oeuf
60 g de sucre
2 càs bien pleines de miel liquide
50 g de beurre MOU
100 ml de lait
Crumble
50 g de farine
25 g de poudre d'amandes
30 g de sucre
1 càc de cannelle moulue
40 g de beurre MOU
  1. Épluchez la rhubarbe et coupez en tronçons. Faites cuire à feu très doux, à couvert, avec le sucre pendant 20 min environ. Egouttez délicatement.
  2. Préchauffez le four à 180 °C. 
  3. Préparez la pâte du moelleux. Dans un saladier, mélangez la farine, la levure et les épices. Faits un puits. Dans un autre saladier, fouettez le beurre avec le sucre et le miel. Incorporez l'oeuf puis le lait. Ajoutez petit à petit le mélange de farine et mélangez pour obtenir une pâte homogène. Versez dans le moule chemisé de papier cuisson. Etalez la rhubarbe sur toute la surface. Enfournez pour 10 min.
  4. Préparez la pâte à crumble. Mélangez tous les ingrédients du crumble et sablez du bout de doigts. Etalez la pâte à crumble sur toute la surface du gâteau au bout de 10 mn de cuisson. Enfournez de nouveau pendant 35 mn.

lundi 15 septembre 2014

Défi Dey/My - Pain vigneron au comté et aux noix

Que faire avec un reste de vin rouge? Un cake au vin rouge comme Beau à la louche ou un pain vigneron comme dans le livre La cuisine campagne de Lilo. Ce pain a été dévoré pendant un repas vin et fromage dans le cadre des défis Dey/My.



Pain vigneron au comté et aux noix
Adapté de La cuisine campagne de Lilo
Pour 4 mini-baguettes
350 g de farine blanche T55
150 ml d'eau tiède
100 ml de vin rouge
1 càs d'huile d'olive
1 càc de sel
1 sachet de levure de boulanger déshydraté (j'ai augmenté la quantité de levure pour ne pas gâcher le fond du sachet et pour compenser le ralentissement de la levée due à la présence d'alcool)
50 g de noix
70 g de comté
  1. Mélangez la farine et le sel dans le bol du robot. Faites un puits et versez l'eau tiède, l'huile, le vin et la levure. Mélangez les ingrédients pendant 2 min puis pétrissez 10 à 15 minutes. La pâte est très collante, encore plus qu'une pâte à pizza.  Lorsque la pâte devient plus homogène et se détache un peu mieux des parois du bol, formez une boule. Dans le cas des pâtes très collantes, je saupoudre de farine le pourtour du bol. Ensuite, je soulève petit à petit les rebords de la pâte des parois du bol avec une corne ou une spatule et je la rabats vers le centre. Comme la farine tombe sous la pâte, elle ne colle plus et il est plus facile de faire une boule.
  2. Faites reposer à couvert dans un endroit chaud et à l'abri des courants d'air pendant 1h.
  3. Détaillez le comté en petits dés et concassez les noix.
  4. Lorsque la pâte est bien levée, étalez pas trop finement en rectangle sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé (ce qui évitera de trop manipuler les petites baguettes). Saupoudrez les noix et le comté sur la moitié de la pâte puis repliez l'autre moitié de pâte par-dessus la garniture. Scellez les bords en appuyant avec vos mains. Divisez le rectangle en 4 rectangles égaux. Torsadez chaque petite baguette en les espaçant bien. Couvrez avec un torchon et laissez lever de nouveau 1 heure. 
  5. Placez une léchefrite en bas du four. Préchauffez le four à 240°. 
  6. Enfournez la plaque de pains et versez immédiatement un verre d'eau dans la lèchefrite du four. Refermez rapidement la porte du four pour contenir la vapeur produite qui contribue à la formation de la croûte du pain. 
  7. Faites cuire 20 minutes.
Au menu, salade aux noix, pommes Elstar, livarot, pont-l'évêque et camembert au pommeau

mercredi 10 septembre 2014

Ma ptite cousette - Do Brasil étoilée

Même si j'ai eu l'impression de complètement déconnecter pendant les vacances, loin du blog, de la cuisine, de la couture, je suis quand même fière d'avoir passé quelques heures derrière ma machine à coudre pour réaliser une robe Do Brasil de Vanessa Pouzet, une jolie robe légère avec deux pinces, un bas liquette et un dos creusé que l'on peut accessoiriser d'un noeud. Quand ce modèle est sorti, je l'ai tout de suite imaginé porté par une amie filiforme. Ça tombait bien, c'était son anniversaire au mois d'août et elle porte enfin des robes (alleluia!). J'ai accédé à sa requête de faire une version Saint Malo c'est-à-dire un peu rallongée. Un petit tour dans les jolies batistes de France Duval-Stalla pour les fournitures et il n'y avait plus qu'à coudre. C'était mon premier patron Vanessa Pouzet et j'ai apprécié les explications claires et les nombreux dessins. J'ai posé pour la première fois du biais et tout s'est bien passé grâce aux explications du patron mais aussi à la fiche technique disponible en ligne.

Devant

Biais pour la finition des emmanchures

Dos

Modification: version Saint Malo, rallongée de 6cm
Finitions: parementures pour le col et le bas de la robe, biais pour les emmanchures

lundi 1 septembre 2014

Le mijoté de la rentrée - Poulet basquaise

C'est la rentrée pour beaucoup de monde cette semaine. Je fais aussi ma rentrée de blog. J'ai profité du mois d'août pour déconnecter complètement de la blogosphère, pour m'éloigner de la cuisine, de ma MAC et de mes aiguilles. Je serai bien restée plus longtemps à bouquiner, à crapahuter dans les dunes et les roches volcaniques et à apprécier les paella, sangria et tapas (as-tu trouvé ma destination de vacances hin hin hin?). Alors je reviens en douceur, en rattrapant mes lectures de blog et en préparant des mijotés. Ça fait plusieurs fois que je réalise le poulet basquaise de Cuisine Campagne et c'est toujours une réussite. Je suis la recette à la lettre. En respectant les temps de cuisson, on obtient une piperade absolument terrible, onctueuse et bien confite. Je fais toujours plus de piperade que nécessaire pour la cuisson du poulet afin de m'en servir de sauce pour des pâtes ou de simplement casser des oeufs dedans. Je vous donne donc la recette de Lilo telle quelle et vous conseille vivement de ne rien changer.


Poulet basquaise
Recette de Cuisine Campagne
Pour 6 personnes
1 poulet fermier (coupé en morceaux par vos soins ou votre boucher)
1 kg de tomates coeur de boeuf (ou autre variété très charnue)
400 g de poivrons verts (ou 300 g de piments doux du Pays Basque frais)
2 piments doux séchés (ou un petit morceau de piment d'Espelette séché ou une pincée en poudre à ajouter en fin de cuisson)
1 oignon 
4 gousses d'ail
une tranche épaisse de jambon de Bayonne 
6 càs d'huile d'olive 
2 pincées de sel
  1. Préchauffez le grill du four puissance maximale. Coupez les poivrons en deux, retirez le pédoncule et les parties blanches. Rincez-les à l'eau froide et disposez-les côté peau sur la grille du four. Faites-les griller jusqu'à ce que la peau cloque. Mettez-les encore chaud dans un sachet congélation zippé. Réservez. Cette étape n'est pas nécessaire si vous avez la chance de cuisiner des piments doux frais.
  2. Portez une grande casserole d'eau à ébullition. Plongez les tomates et laissez bouillir 30 secondes. Rafraîchissez-les dans un saladier rempli d'eau froide, puis retirez délicatement leur peau. Coupez-les en dés au dessus d'un saladier (pour récupérer leur jus). A savoir, si les coeurs de boeuf sont bien mûres, vous n'aurez pas forcément besoin de procéder à cette étape, la peau s'enlève souvent toute seule.
  3. Épluchez les gousses d'ail et écrasez-les (dans un mortier avec un pilon ou avec le plat du manche du couteau chef). Retirez les germes.
  4. Épluchez l'oignon et émincez-le finement.
  5. Retirez la couenne (mais pas le gras) du jambon de Bayonne. Coupez-le en lanières.
  6. Retirez les poivrons du sachet congélation et débarrassez-les de leur peau. Coupez-les en lanières.
  7. Versez 4 cuillères à soupe d'huile d'olive dans une grande cocotte. Faites chauffer à feu modéré et ajoutez l'ail écrasé. Laissez cuire une minute, ajoutez les lardons de jambon de Bayonne. Quand ils sont cuits, mettez les oignons et laissez-les blondir. Versez enfin les tomates, leur jus, les poivrons et les piments doux séchés (ou le petit morceau de piment d'Espelette séché). Ajoutez éventuellement un verre d'eau si les tomates ont rendu peu de jus (il faut tout de même une certaine quantité de liquide pour cuire le poulet).
  8. Laissez mijoter à feu doux et à couvert pendant 30/40 minutes.
  9. Dix minutes avant la fin de cuisson de la piperade, faites dorer recto-verso les morceaux de poulet dans une grande poêle, avec les 2 cuillères à soupe d'huile d'olive restantes. Comptez 10 minutes de cuisson.
  10. Immergez ensuite le poulet dans la sauce tomates/poivrons/piments, couvrez et laissez mijoter 30 minutes. Mélangez de temps en temps.
  11. Retirez le couvercle, salez et poursuivez la cuisson pendant 10 minutes pour faire réduire la sauce. Goûtez-la et ajoutez éventuellement une pincée de piment d'Espelette en poudre.
  12. Servez avec du riz, des pommes de terre à l'eau ou des pâtes.

lundi 4 août 2014

Ma ptite cousette - Ma midinette à moustaches

J'ai passé un cap en couture, je viens de coudre mes premiers vêtements. Non seulement c'est assez grisant de faire un vêtement de A à Z mais en plus j'ai trouvé que les patrons de Aime comme Marie étaient vraiment clairs et accessibles pour une débutante comme moi. J'ai donc choisi de faire une Midinette. Comme j'avais peur de son coupe un peu classique, même si le détail de la fermeture éclair visible lui donne du peps, j'ai choisi de la réaliser avec un tissu un peu décalé, un tissu moutarde à moustache de Ma Petite Mercerie. Un peu de coton blanc pour les fonds de poche, du passepoil blanc pour souligner les poches, une fermeture éclair jaune et un tissu à chevrons jaune pour l'intérieur de la ceinture et c'était parti. Associée à un tshirt blanc, cette jupe est parfaite.




Patron: Aime comme Midinette
Tissu: moutarde à moustache de Ma Petite Mercerie

mardi 29 juillet 2014

Une région, un produit - Le crémet nantais

Aujourd'hui, zoom sur un produit qui se trouve chez quelques fromagers de Nantes et sa région. Fabriqué à partir de crème fouettée, blancs d’œufs en neige et de fromage frais battu, le crémet est léger en bouche comme un nuage. Pour ceux qui connaissent, le crémet est encore plus aérien que le fontainebleau qui ne contient pas de blancs d'oeufs. A Nantes, je l'achète chez Beillevaire. Il est vendu dans des petits pots et se cache dans une délicate étamine. Pour le manger, il faut le déshabiller comme les petit-suisses, doux souvenir d'enfance et peut être mangé tel quel, même pas besoin de sucre tellement il est doux. Cette spécialité de la région nantaise mais aussi d'Angers, où on le trouve sous le nom de crémet d'Angers (y a un peu de logique là-dedans), se déguste aussi avec un coulis de fruit, des fruits frais comme les fraises ou les framboises, ou de fruits compotées comme la rhubarbe, les abricots ou les pêches… Enfin, il est également possible d'en faire une version salée, agrémenté de fines herbes, disposée en quenelles sur une salade. Et vous, comment mangerez-vous votre crémet?


Related Posts with Thumbnails